Nom
Prénom
E-mail
Adresse
CP
Ville
Tél
toutes Boursedirect Fortuneo Binck EasyBourse
2.8 bourse_250x250_décembre

Les résultats de Binckbank en hausse au premier trimestre 2012

Créé en 2000 aux Pays-Bas, et côté à la bourse NYSE Euronext d’Amsterdam, BinckBank est aujourd’hui l’un des acteurs principaux sur le marché de la bourse en ligne. Leader aux Pays-bas et en Belgique, BinckBank compte parmi les cinq principaux courtiers au niveau européen.

Avec 2,4 millions de transactions réalisées au premier trimestre 2012 – soit une hausse de 9 % par rapport au dernier trimestre 2011 -, BinckBank participe désormais activement à générer des bénéfices pour le groupe. Ce sont en effet 15,7 millions de bénéfices nets qu’a réalisé BinckBank en ce premier trimestre, soit une hausse de 16 % sur le dernier trimestre 2011.

Présente dans toutes les principales places financières à travers le monde, BinckBank possède une succursale en France depuis 2008, qui connaît elle aussi une nette hausse au premier trimestre 2012.

A titre de comparaison avec le premier trimestre 2011, le nombre de comptes de courtage (comptes-titres et PEA) a augmenté de 40 %, avec 40 330 comptes. En ce qui concerne les transactions réalisées, là encore BinckBank.fr est en progrès constant. Avec une hausse de 11 % et 441 690 transactions, la succursale française apparaît comme l’un des leaders sur le marché français de la bourse en ligne.

A l’heure où le pays, et l’Europe tout entière, connaît une crise économique et financière majeure, ce développement de BinckBank souligne néanmoins l’activité manifeste rencontrée par les courtiers.
Désireux de se constituer une épargne sécurisante pour l’avenir, les français sont en effet tentés par l’investissement en bourse, et par la possibilité de gagner de l’argent rapidement et simplement, qu’ils pourront ensuite faire fructifier.



Gilles Caye
l'analyse de la semaine

Chaque semaine, je reviens sur les
évenements boursiers de la semaine
écoulée et sur les perspectives de la semaine boursière à venir
Les semi-conducteurs et les banques boudent...

Les opérateurs ont démarré la semaine du 10 au 14 décembre dans l'inquiétude concernant la crise politique en Italie. Le retour de S.Berlusconi sur la scène politique a de fait réduit à néant le soutien de son parti, le PDL, à Mario Monti, l'actuel chef de gouvernement. Ce soutien politique étant défaillant, la coalition qui soutient le gouvernement Monti vient donc de sauter, déclenchant la démission du chef du gouvernement après le vote du budget. Coup de théâtre majeur...
17/12/2012
Gilles CAYE, diplômé de l'ESSCA et de l'Université de Dublin, a été banquier pendant 11 ans au CIC. Il est également écrivain et auteur de l'ouvrage « j'apprends la bourse à ma mère » et du blog Apprendre la bourse.