Nom
Prénom
E-mail
Adresse
CP
Ville
Tél
toutes Boursedirect Fortuneo Binck EasyBourse
2.8 bourse_250x250_décembre

Legal & General met en place un nouveau fonds attractif

Connu pour être « la banque privée sans frais d’entrée », Legal & General, apparu à Londres, en 1836, propose également ses produits et services sur le territoire français depuis 1934, marché sur lequel il a donc réussi à se créer une bonne réputation et sur lequel il entend proposer aujourd’hui un tout nouveau fonds à échéance, baptisé Legal & General Opportunité 2012.

S’adressant aux investisseurs prévoyant une stagnation, ou une baisse limitée, de la valeur de l’indice CAC 40, pour les cinq années à venir, la rémunération annuelle offerte par ce placement prend alors la forme d’un coupon de 6 % bruts, distribué dès lors que le niveau de cette référence du marché des actions françaises, contrôlé chaque 30 avril, reste supérieur ou égal à 60 % de sa hauteur initiale, aucun coupon n’étant, bien entendu, retenu, dans le cas contraire, pour les 12 mois écoulés.

En effet, dans le cas où le CAC 40 clôturerait en dessous de 60 % de son niveau de départ au terme des cinq années, le souscripteur peut alors subir une perte sur le capital initialement versé, celui-ci recevant alors le montant investi au début multiplié par 167 % de la valeur finale de l’indice, auquel viennent également s’ajouter les éventuels coupons mémorisés tout au long de la durée du placement.

Accessible depuis un contrat d’assurance vie, un contrat de capitalisation, ou un compte-titres, le fonds Legal & General Opportunité 2012 comporte donc des risques réels mais offre également l’opportunité de bénéficier d’un rendement tout à fait intéressant nécessitant dès lors toute l’attention des investisseurs au moment d’effectuer certains choix.



Gilles Caye
l'analyse de la semaine

Chaque semaine, je reviens sur les
évenements boursiers de la semaine
écoulée et sur les perspectives de la semaine boursière à venir
Les semi-conducteurs et les banques boudent...

Les opérateurs ont démarré la semaine du 10 au 14 décembre dans l'inquiétude concernant la crise politique en Italie. Le retour de S.Berlusconi sur la scène politique a de fait réduit à néant le soutien de son parti, le PDL, à Mario Monti, l'actuel chef de gouvernement. Ce soutien politique étant défaillant, la coalition qui soutient le gouvernement Monti vient donc de sauter, déclenchant la démission du chef du gouvernement après le vote du budget. Coup de théâtre majeur...
17/12/2012
Gilles CAYE, diplômé de l'ESSCA et de l'Université de Dublin, a été banquier pendant 11 ans au CIC. Il est également écrivain et auteur de l'ouvrage « j'apprends la bourse à ma mère » et du blog Apprendre la bourse.