Nom
Prénom
E-mail
Adresse
CP
Ville
Tél
toutes Boursedirect Fortuneo Binck EasyBourse
2.8 bourse_250x250_décembre
2.13 bourse_468x60_décembre

Le marteau inversé

L’étude des cours de bourse permet de mettre en évidence certaines figures pouvant être amenées à se reproduire et donnant ainsi, de ce fait, des indications sur l’évolution future d’un titre. Le marteau inversé appartient donc à ces schémas qui permettent de retourner des informations tout à fait essentielles.

Ne se basant, pour sa part, que sur une seule séance, cette figure doit cependant être considérée en corrélation avec deux autres journées, celle qui précède et celle qui suit, un peu à la manière d’une étoile du matin.

Apparaissant à la suite d’une première séance marquée par une baisse et avant une troisième présentant, cette fois-ci, une hausse, le marteau inversé correspond, pour sa part, à la journée intermédiaire marquée, quant à elle, par une baisse, avec un cours d’ouverture éloigné de la valeur la plus haute atteinte et un cours de fermeture proche de la valeur la plus basse, tandis que la différence entre les cours d’ouverture et de fermeture doit rester assez faible.

Ce type de schémas se produit donc, suite à une tendance baissière, confirmée par un cours d’ouverture plus bas que celui de fermeture enregistré la veille, et qui, malgré une évolution favorable, finit par redescendre à un niveau proche de celui ayant marqué le début de la séance, alors que le lendemain le cours d’ouverture est en augmentation par rapport à celui de fermeture, pour une progression constante lui permettant de recouvrer, si ce n’est la totalité, la quasi-totalité des pertes.

Moins puissante que l’étoile du matin, le marteau inversé nécessite une confirmation de la hausse dans les jours qui suivent et il reste préférable de ne procéder aux transactions prévues que le surlendemain de son apparition.

Compara_mea_250x250

Gilles Caye
l'analyse de la semaine

Chaque semaine, je reviens sur les
évenements boursiers de la semaine
écoulée et sur les perspectives de la semaine boursière à venir
Les semi-conducteurs et les banques boudent...

Les opérateurs ont démarré la semaine du 10 au 14 décembre dans l'inquiétude concernant la crise politique en Italie. Le retour de S.Berlusconi sur la scène politique a de fait réduit à néant le soutien de son parti, le PDL, à Mario Monti, l'actuel chef de gouvernement. Ce soutien politique étant défaillant, la coalition qui soutient le gouvernement Monti vient donc de sauter, déclenchant la démission du chef du gouvernement après le vote du budget. Coup de théâtre majeur...
17/12/2012
Gilles CAYE, diplômé de l'ESSCA et de l'Université de Dublin, a été banquier pendant 11 ans au CIC. Il est également écrivain et auteur de l'ouvrage « j'apprends la bourse à ma mère » et du blog Apprendre la bourse.